Corécepteurs

Un hybridome T spécifique d'un peptide P présenté par la molécule H-2Kd n'exprime pas de CD8. Après transfection sont dérivés de cet hybridome deux clones exprimant l'homodimère CD8α/α ou l'hétérodimère CD8α/β. La reconnaissance de l'antigène est évaluée par la production d'IL-2 en fonction de la concentration du peptide P. Il est vérifié que les trois clones répondent de façon identique à une stimulation par un anticorps anti-CD3. L'expérience est répétée avec P', un agoniste faible.
figure
pointillés : peptide P
trait plein : peptide P'
+ : pas de CD8
* : CD8α/α
♢ : CD8α/β
  1. D'après les résultats présentés sur la figure (données de V. Renard et al.), quelle est la forme de corécepteur la plus performante ?
  2. En prenant comme référence la concentration en peptide assurant une production d'IL-2 égale à 50 % de la production maximum, on peut évaluer l'efficacité de la reconnaissance de l'antigène :
    • dans le cas du peptide P
      • en présence de CD8α/α elle est multipliée par : , , ,
      • en présence de CD8α/β elle est multipliée par , , ,
    • dans le cas du peptide peptide P', l'effet de CD8α/β est marqué que pour P.


The most recent version

This page is not in its usual appearance because WIMS is unable to recognize your web browser.
In order to access WIMS services, you need a browser supporting forms. In order to test the browser you are using, please type the word wims here: and press ``Enter''.

Please take note that WIMS pages are interactively generated; they are not ordinary HTML files. They must be used interactively ONLINE. It is useless for you to gather them through a robot program.